jeudi 30 octobre 2014

I'm looking at you through the glass, Don't know how much time has passed, Oh God it feels like forever, But no one ever tells you that Forever feels like home, Sitting all alone inside your head...

                             


Oh mon dieu! Ce que ça fait remuer des émotions ce genre de vieille chansons qu'on a écouté en boucle dans le passé...
J'ai eu des larmes aux yeux en écoutant cette belle chanson, pas des larmes de joie ni de tristesse, juste des larmes d'émotion, une émotion forte que je n'ai pas ressentie depuis un certain temps...

En l'écoutant j'ai sentie mon esprit sortir au delà de mon corps, au delà des murs de ma chambre, au delà du pays, au delà de la terre, je l'ai sentie errer partout dans ce bas monde, saluant toutes les autres âmes qui croisaient son passage et mon esprit a ressentit toutes les émotions du monde, toute les émotions qui peuvent exister, mon esprit a voyagé tellement loin l'espace de 4 minutes, il a ressentit tellement d'émotions que mon petit cœur n'a pu les garder pour lui seul, les larmes ont coulé d'elles même sans que je ne puisse y faire quoi que ce soit, d'ailleurs pourquoi dois-je les retenir... Apres tout ça fait du bien de ressentir tant d'émotion, même si après on se sent un peu...vide...

Ce genre de moment, ce genre d'émotions....J'avais cru que personne ne pouvait ressentir ce que j'ai ressenti en écoutant cette chanson...Et puis, je me suis rappelée que sans me confier à toi sur ces moments, tu m'en as parler en premier, car tout comme moi, ça t'arrivait aussi de le vivre, et tu l'avais si bien décrit, que j'aurai juré que tu m'avais volé mes mots ...c'est à ce moment précis que je suis tombée éperdument amoureuse de toi....Aujourd'hui je suis si contente, en constatant que je peux partagé ce genre de moment avec une âme qui me comprend parfaitement...Une âme sœur....Une âme chère à mon petit cœur, aussi petit qu'il puisse être, il te voue un amour si grand...Mais ça ne sert à rien de te le dire par les mots, quand tu le comprends très bien rien qu'en plongeant tes yeux dans les miens...

samedi 25 octobre 2014

X-Men: Days Of Futur Past


Fan inconditionnelle de ces supers héros depuis ma tendre enfance, ce film leurs rend hommage comme il le faut...
J'ai vue toute les adaptations des X-Men, mais ce dernier c'est le meilleur de tous!

Et mon dieu le jeu d'acteurs !!!

Mes persos coups de cœurs :

Wolverine- Hugh Jackman que je vénère depuis que j'ai regarder "Le Prestige".
Magnéto- Michael Fassbender (qui est entrain de devenir mon acteur favoris, il a bien détrôné DiCaprio, il joue magnifiquement bien ce genre de rôle!)
Mystique-Jennifer Lawrence

A voir le plus vite possible !!!

Weekly Challenge #4



Alors alors!
Une semaine de passée et je suis en mode FAILURE !

Coté dessin: c'est la cata', mon amie (inspiration) m'a quittée, je n'ai pas pu me forcer à dessiner contre mon gré...J'ai vraiment essayé mais je ne suis pas parvenue à me forcer et me conditionner, comme prédit y'a de cela 1 mois: coté dessin c'est dur dur! Je me suis permise un jour de retard uniquement pour essayer de gribouiller un truc, mais j'ai échoué et autant me rendre à l'évidence maintenant au lieu d'attendre la nuit!
MAIS...Je promets à moi même d'abord et ensuite à vous étranges visiteurs (que vous soyez témoins de ma résolution) que je ferai un dessin du TONNERRE la semaine prochaine!
Coté BOOK:

Cette fois je me suis plongée dans l'univers antique Et authentique de la célèbre écrivaine anglaise Charlotte Brontë.....

J'ai adorée être aspirée dans son oeuvre, j'y ai même laissé une part de moi même en refermant le livre.

CHARLOTTE BRONTE- Jane Eyre.



"A la mort de ses parents, Jane est recueillie par son oncle Reed, le frère de sa mère. Lorsqu'il meurt, Jane est confrontée à la haine de sa tante qui décide de l'envoyer alors à peine âgée de 10 ans à Lowood, une école de charité dirigée par l'implacable Brocklehurst réputé pour son extrême rigueur. Après huit ans de privations passés à Lowood, Jane Eyre passe une annonce et trouve une place de gouvernante chez Edouard Rochester, le propriétaire de Thornfield-Hall."

Note : 19.5/20
Ce livre en vaut largement un 20/20, mais aussi critique que je puis être, amatrice de fins originales et inattendues, je ne peux accorder cette note (qui pour moi, incarne la perfection) à cet ouvrage.

J'ai eu de la pitié pour Jane, de la sympathie, je lui en ai même voulu car mon petit esprit des temps modernes ne peut comprendre certaines décisions de la jeune institutrice...
A un moment de l'histoire j'avais une folle envie de gifler M.Rochester, de lui dire : "BOUGE ! Qu-attends tu !" Mais à part ça je me suis vite attaché à ce mystérieux personnage torturé, une seconde nature en moi, a voulu le rassuré et panser ses blessures...

Saint-John qui au début, m'a paru tout aussi intéressant par sa philanthropie innée, mais sa psychorigidité lui a fait défaut...Mais je m'y suis quand même attachée aussi.

Blanche Ingram que j'ai longtemps désiré gifler aussi, et lui faire avaler sa prétention à coup de balai au derrière !

J'ai eu les larmes aux yeux à certains passages...
J'ai lu avec passion ce livre, un peu moins de 800 pages, pages que j'ai toutes dévoré avec délice, comme dit plus haut: en fermant le livre je me suis sentie vide, les personnages me manquent, l'ambiance, la nature si bien décrite d’Angleterre....J'ai vraiment été transporter dans un monde bien différent et bien antique du mien.....

Bref un livre à lire absolument !

Prochainement :

HUSH, Ce Que Vous Ne Dites Pas Peut Vous Tuer...-KATE WHITE

mardi 21 octobre 2014

House Of Cards





Aujourd'hui j'ai finit la 1ere saison de House Of Cards.
Une série que j’ai long temps repoussé pour la simple raison qu’elle soit une série POLITIQUE…
Et des séries autours de la White House j’en ai assez vue pour avoir eu ma dose : Scandal et Homeland, et des deux j’en suis sortie DÉÇUE !

Du coup me voilà 2 ans après la sortie de la série qui est aussi célèbre que Game Of Thrones (en y pensant, elles se ressemblent bien, ça parle de ruse de pouvoir; juste un décalage au niveau de l’époque !) je l’ai attaqué seulement car je n’avais rien à me mettre sous la dent…

Avant je me disais «  pourquoi tout le monde vénère Kevin Spacey ?! » Maintenant j’ai compris J !frank-underwood-quotes-1

Mais il est fou ce personnage « Frank Underwood » !!!!
Et le couple diabolique/complice avec sa femme (démon déguisée en ange).

Cette série parle de politique, certes, mais ça va bien au-delà de ça, ça montre l’être humain sous ses pires visages ! (envieux, rancunier, cupide, égoïste, opportuniste, vicieux, impitoyable…)

J’adores cette série malgré moi, ça change, ça fait bouger les méninges, on s’attache bizarrement aux personnages, inconsciemment on se retrouve à penser à ce qui se passera au prochain épisode…C’est une très bonne série, je la conseille à tout le monde, mais je vous préviens c’est pas dans cette série que vous trouverai du mélo-dramatisme ou de la romance !


ENJOY !

dimanche 19 octobre 2014

I JUST NEED A F*CKING MOMENT TO BREATHE !!!



Quand on a passé une de ces journées ou la merde s'acharne sur nous.....
Quand on a passé une de ces journées ou on a l'impression que le ciel nous tombe dessus...
Quand on a passé une journée les nerfs à vif car les problèmes s’enchaînent...
Quand on est plus d'humeur à supporté des critiques ou des remarques mal venues...
Quand on a juste envie de s'écroulé dans le lit, de dormir le temps de digérer toute cette colère...
Quand on a envie de casser toute la vaisselle qu'on possède pour exorciser la frustration...
Quand on voit que tout le monde a progressé dans leurs  projets sauf nous...
Quand on a follement envie de vacance alors que le calendrier se rallonge car on est obligé de faire des heures sup'..
Quand on a l'impression que notre vie nous échappe et qu'on se retrouve piégé dans notre routine de boulot..
Quand on juste envie de silence et de paix alors qu'on est dans une foule monstre que tout le monde s'active et que les bus klaxonnent et l'agent de circulation égorge son sifflet...
Quand on a une migraine atroce et que le voisin assassine les cordes de sa guitare...
Quand on vient juste de s'endormir après  une insomnie et le téléphone sonne...
Quand on a ras le bol et qu'on peut pas s'aérer les idées........
Quand on veux crier de toutes nos force pour extériorisé notre rage....

Vous savez, cette sensation qu'on a envie d’étouffer dans l’œuf, noyer dans l'eau, s'en débarrasser avant qu'elle ne déborder et qu'elle nous abatte!


vendredi 17 octobre 2014

Weekly Challenge #3

Une autre semaine est passée (le temps passe drôlement vite depuis la reprise des cours!).
Une semaine vraiment chargée en cours en sport et en "emmerdes" lol.
Mais j'ai réussi à tenir tête face à mon auto-défi!

Coté dessin:

Alors de ce coté j'ai tenté un truc vachement différent des types de dessins que j'avais l'habitude de faire, mais j'ai usé de mon inspiration même si cette dernière a été assez conditionnée...Bref, cette semaine j'ai découvert le monde des Logotypes, communément appelés "LOGO" et j"en ai crée un pour une petite boite locale de parapharmaceutique, le rendue (que je ne peux montrer pour raison de copyright et de marketing) est assez sobre, attractif et le plus important: il convient au propriétaire :)

Coté BOOK:

Cette semaine j'ai revisité mes classique avec une auteure qui a parcourue les siecles avec ses œuvres:

AGATHA CHRISTIE - Le Couteau Sur La nuque.
"Après un spectacle de Carlotta Adams, la célèbre imitatrice, Hercule Poirot et Hastings vont au restaurant où ils rencontrent Jane Wilkinson, une grande actrice, qui leur demande de la suivre dans sa suite. Elle leur explique qu'elle veut se "débarrasser" de son mari, mais que celui-ci refuse le divorce. Elle va même jusqu'à dire qu'elle serait prête à prendre un taxi pour le tuer. Poirot décide de prendre rendez-vous avec Lord Edgware (le mari de Jane Wilkinson). Celui-ci, étrangement, leur dit qu'il est d'accord pour un divorce et qu'il a même envoyé, il y a 6 mois, un lettre à sa femme où il le lui expliquait. Ils vont annoncer la bonne nouvelle à l'actrice, qui dit ne pas avoir reçu de lettre.
Le lendemain, Lord Edgware est retrouvé mort chez lui, poignardé à la nuque."
Note : 12/20

Un polar qui est très....classique, le déroulement de l'histoire est assez ennuyeux, je me suis lassée à parcourir les pages avec, comme personnage principale: le présomptueux et moustachue Hercule Poirot, d'ou la note de  12; j'ai quand même bien apprécié la fin, qui était vraiment inattendue, voilà donc le talent d'Agatha: elle réussi à détourner l'attention des lecteurs sur le coupable qui au départ était évident, au bout des pages, je ne m'attendais vraiment pas à cette fin...Conclusion : c'est un bon polar à lire si on veut passez du temps sans trop de suspens !

Un autre livre de mon beau frère que je remercie.

Bonne Nuit!

vendredi 10 octobre 2014

Weekly Challenge #2

Bonsoir tout le monde!
Une semaine s'est écoulée depuis mon dernier défi, et je suis hélasse en retard d'une journée, mais j'ai une bonne excuse, j'ai été super occupé durant toute la semaine, mais j'ai pus tenir tête face au challenge !

Coté Dessin :

L'inspiration y était et je suis plutôt satisfaite du résultat !

Coté BOOK:

J'ai décidé d'alterner roman policier et roman social/populaire..etc
J'ai donc lu cette semaine un roman qui m'a beaucoup touché, c'est une oeuvre de Sofi Oksanen. Elle s'intitule : PURGE.
"En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. 


Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes. Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. 



Ces deux femmes vont faire connaissance, et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique et l’amour qu’Aliide a ressenti pour Hans, un résistant. La vieille dame va alors décider de protéger Zara jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix.



Sofi Oksanen s’empare de l’Histoire pour bâtir une tragédie familiale envoûtante. Haletant comme un film d’Hitchcock, son roman pose plusieurs questions passionnantes : peut-on vivre dans un pays occupé sans se compromettre ? "




Note: 13/20


J'ai facilement pu finir le livre en 3 jours, j'ai été bouleversée par cette histoire, j'ai surtout été impressionnée par le talent de l'auteure à décrire l'histoir d'une façon à ce qu'on ressente ce que vivent les personnage et c'était vraiment bouleversant!

Pourquoi 13/20 : Car tout simplement la fin est très...Floue, durant les 400 pages on s'attend à un dénouement bien croustillant en détail, mais la fin à eu 2/3 pages, et les détails étaient très rares...Et c'est vraiment dommage, car l'histoir est vraiment prenante, elle mérité beaucoup plus que 3 malheureuses pages !

Mais j'ai quand même pu passé du bon temps en lisant ce roman.

jeudi 2 octobre 2014

Weekly Challenge #1

Alors c'est la fin de semaine, et jusque là j'ai pu tenir tête à mon auto-défi:

Coté dessin :
 J'ai improvisé une bannière pour le blog, j'avoue l'inspiration était aux abonnés absents, mais, j'ai quand même pu gribouiller quelque chose :






Coté BOOK :
J'ai finit ce joli livre au milieu de la semaine, c'est mon premier livre de Mary Higgins Clark (cette romancière dont 'ai tellement entendue parler dans le milieu Thriller ) et son oeuvre s’intitule " La Clinique Du Docteur. H."
Note: 16/20

"Avec une habileté démoniaque, Mary Higgins Clark tisse la trame effrayante d'un complot médical qui doit rester secret à tout prix. Le récit se développe vers un dénouement d'une intensité dramatique proprement hallucinante, cependant que Katie, revenue à la clinique pour une intervention de routine, se retrouve à la fois proie et chasseur."
Alors pourquoi 16 :
Car c'est tout simplement un bon polar/thriller avec une fin qui nous tient en haleine , mais j'avoue qu'au début j'ai eu du mal à le "bouffer", les pages se tournaient lentement...Mais surement, puisque après les 30 premières pages, les feuilles se tournaient toutes seules.
Ce qui a attribué à ce que je le finisse en 3 jours, c'est bien la romance qu'il y'a entre Richard ( le médecin légiste) et Katie (l'adjoint du procureur), oui je suis une vraie fleure bleue je l’avoue !

Je remercie mon beau frère de m'avoir laissé piocher dans sa réserves de bouquins.